• Message du président


  • bodBernardCormier.png

    La CCGB a accompli beaucoup au cours de cette année écoulée, et nous reconnaissons qu’il est impératif de composer avec l'évolution des changements démographiques dans notre région pour maintenir la croissance de notre chambre et pour la rétention de nos membres. La création d’un environnement qui fait appel aux forces des membres pour soutenir le vaste éventail d'expertise dans notre région et le renforcement de notre organisation sont des éléments clés de la prospérité de la région Chaleur. Une de ces initiatives clés est le Programme de mentorat pour entrepreneurs immigrants.   

    La première édition du programme s’est avérée très fructueuse, aidant à favoriser la création de nouvelles entreprises dans notre région. Et je suis très heureux de vous annoncer qu’au moins 10 entrepreneurs potentiels nouvellement arrivés se sont empressés de s’inscrire à la deuxième édition du programme. PMEI est une initiative financée par le gouvernement provincial et gérée par notre chambre de commerce.

    Au cours de l’année écoulée, nous avons facilité et organisé conjointement des petits-déjeuners d’affaires, des dîners-causeries et plusieurs 5 à 7 axés sur le réseautage. Le but de ces activités est de favoriser les contacts d’affaires et sociaux des membres de la Chambre et de communiquer des informations d’actualité sur des sujets d’intérêt.   

    Grâce à ces activités, nous nous gardons constamment informés de l’évolution sur le territoire et nous pouvons planifier l’avenir de façon éclairée. Les changements sont à nos portes. La fermeture de la mine Brunswick aura un impact majeur sur nos communautés, mais nous avons la volonté et la capacité de gérer ces changements.

    Il est maintenant primordial d’établir des initiatives durables, de mettre en œuvre un plan stratégique pluriannuel pour améliorer la capacité de notre région à attirer, retenir et développer des emplois et de stimuler la croissance économique grâce à des initiatives qui favorisent un climat commercial concurrentiel.

    La région du Grand Bathurst a la capacité et l’expertise nécessaires pour devenir autosuffisante en adoptant la diversification. Puisez à même vos ressources et celles de vos voisins en affaires. Faites la promotion de la mentalité « Achetons local! », « Magasinons local! » et « Embauchons local! » - la prospérité… elle est là! 

    S’il arrive que vous ne puissiez obtenir localement les produits et services dont vous avez besoin, vous voudrez peut-être contempler l’idée de diversifier votre propre entreprise. Toute communauté devrait pouvoir compter sur des exportations durables de ces produits et services; ça se traduit directement en une entrée de nouvel argent dans la communauté.  À preuve, certains de nos membres ont étendu leurs activités à d’autres régions tout en maintenant leur base d’opération ici.  La région est riche en savoir-faire dans un grand nombre de domaines, notre passé est garant de notre capacité de satisfaire aux normes les plus exigeantes de l’industrie. Nous devons capitaliser sur cette expertise et nous ouvrir davantage à la clientèle des autres régions.

    Le message est on ne peut plus clair : nous devons travailler tous ensemble. Il est temps d’agir. Cette mentalité fera progresser et favorisera le bien-être économique, industriel, commercial, professionnel, culturel et social de notre région.  Soyez-en sûrs, on verra une amélioration du climat des affaires et notre communauté deviendra plus prospère, plus attrayante dans son environnement et un endroit recherché où il fait bon vivre, travailler et magasiner.  

    La Chambre de commerce du Grand Bathurst s’efforcera d’être à la hauteur de sa Mission et travaillera à réaliser sa Vision au cours de l’année qui vient. Mais vous, notre communauté d’affaires, êtes le fondement sur lequel nous appuyons nos initiatives – vos réalisations font notre succès et,  avec persévérance, NOUS CONTINUERONS notre progression.    
    Nos effectifs ont encore augmenté cette année; plus nous serons nombreux, plus nous aurons de l’influence. Alors, en terminant, je vous encourage à passer le mot et à inviter un collègue à adhérer à la CCGB.

    Votre président, Bernard Cormier